Créer mon blog M'identifier

J'ai testé la mindfulness !

Le 27 février 2017, 16:34 dans Humeurs 1

Alors, voilà, je me suis lancée !! J'ai décidé de tester la méditation de pleine conscience : la mindfulness.

Comme beaucoup d'entre nous, je suis souvent stressée, je cours partout, je ne prends pas assez le temps de me poser, de profiter, de m'ouvrir à la contemplation, et je n'ai vraiment aucune aptitude à gérer mon stress... Ma seule solution jusqu'ici c'était les vacances et le farniente ! Malheureusement, ce n'est pas applicable au quotidien.

Depuis un moment déjà j'entends parler de la méditation de pleine conscience, de la "mindfulness" dans la presse ou sur internet, ça parait assez tendance, mais j'avais du mal à me motiver à tester... Forcément, quand on ne sait pas trouver du temps pour se détendre...

L'occasion est venue grâce à une appli que j'ai trouvée en téléchargement gratuit sur Google Play : Mindfulness.

Ce qui m'a convaincue d'essayer la mindfulness grâce à cette appli, c'est que c'est d'abord un programme de coaching, plus qu'une appli gadget avec juste de la musique zen. C'est une véritable formation à la méditation avec de nombreux conseils et contenus pour nous motiver, tout un parcours à suivre pour progresser.

Ensuite, c'est un format très pratique. Il y'a 5 modules, et chacun fait 15 minutes seulement. Difficile dans ce cas de prétendre ne plus avoir le temps de pratiquer (ce qui était mon excuse préférée)... Et surtout, ça permet de se relaxer rapidement entre deux activités. Il m'arrive de l'utiliser dans le train ou de le bus (avec mes écouteurs pour m'isoler).

L'appli est très agréable, très ludique, il y'a des vidéos, de l'audio, des fiches, des questionnaires, des tests, des jeux... Et surtout des postures pour méditer et toutes sortes d'exercices pratiques, notamment sur la respiration.

J'ai fini par acheter les 5 modules de l'application Mindfulness. Parce que, oui, le téléchargement est gratuit et le premier module aussi, mais les 4 autres sont payants. En tout, l'appli coûte 5.99€, et on peut acheter les modules séparément. Je ne trouve pas ça cher du tout, surtout pour un programme complet de coaching, si on compare à des cours de yoga par exemple. Et puis une fois achetée on a l'appli partout avec soi, n'importe quand, elle fonctionne hors connexion. C'est une sorte de coach de poche toujours disponible.

Si vous avez l'occasion de tester laissez moi vos avis !

En tout cas je n'ai pas été déçue, j'ai bien fait de tester le premier module qui est déjà assez complet pour s'initier aux grands principes de la mindfulness.

Je constate déjà des changements dans mon approche des choses, je sais désormais mieux gérer mon stress, travailler sur ma perception, sur ma respiration (très important !). Je peux encore progresser et j'en ai envie, et c'est très simple à faire avec ce compagnon de méditation dans ma poche, je peux revenir sur chaque partie comme je veux pour revoir certaines techniques ou recommencer des exercices pratiques.

 

Pour les personnes intéressées par les aspects techniques de l'appli, moi je l'utilise sur un smartphone android, elle fonctionne aussi sur tablettes. Mais on peut également la trouver en version iOS sur l'App Store pour ceux qui ont un iPhone ou un iPad.

Mon escapade à Malte

Le 15 février 2017, 13:26 dans Humeurs 1

Je voulais aujourd'hui vous parler de mon escapade à Malte le printemps dernier.

C'était un sejour d'une semaine, toute seule... Parce que je suis une aventurière, moi ! Et peut-être aussi parce que j'avais envie à ce moment là de pouvoir faire des rencontres pitoresques sur place...

Cette île méditerranéenne est d'une beauté typique et à couper le souffle. Un petit coin de paradis où il fait vraiment bon vivre.

 

Voici quelques photos :

 

La mer pour horizon. 

Un bord de mer. Attention à ceux qui aiment la plage, Malte, c'est surtout des rochers ! Je ne le savais pas en venant, mais ça ne m'a pas dérangée, je préfère les transats au sable ;-)

 

Quand je parlais de la mer pour horizon... En pleine ville, on voit les bateaux passer au fond des rues.

J'ai aussi l'occasion de m'initier à la plongée sous-marine, et de découvrir les magnifique fonds marins de cette île paradisiaque. J'ai pris une offre complète de plongée avec un voyagiste qui s'est chargé de tout organiser, c'est un souvenir inoubliable (surtout pour moi qui à la base ne suis pas fan de natation ^^). Voilà le programme que j'ai fait :

J'ai gardé une très forte impression de la grotte sous-marine, on peut y sortir la tête pour respirer et contempler, c'est un moment indescriptible. Moi, qui voulait de l'aventure... Et je confirme également, même si ça fait cliché, qu'admirer les bancs de coraux et nager parmi les hippocampes qui se baladent là en toute liberté, c'est sublime et surréaliste. On se croirait dans un aquarium géant.

Je n'ai malheureusement pas pris de photos de ces sites, mais il y avait possibilité d'embarquer un appareil photo étanche loué par le voyagiste. Vu que c'était ma première expérience de plongée, je ne voulais pas m'encombrer... Mais ce sera sûrement pour la prochaine fois ! Car, oui, je compte y retourner, et aussi aller plonger ailleurs, peut-être en Corse, la prochaine fois... 

A suivre. (Nom de code : Mission Grand Bleu...)

La mode chez les hôtesses de l'air

Le 9 novembre 2016, 09:54 dans Mode 0

Aujourd'hui je me suis intéressée au stylisme dans une profession reconnue pour ses uniformes, et source chez les hommes de beaucoup de fantasmes : les hôtesses de l'air. Chaque tenue de l'hôtesse de l'air à travers les décennies est symptomatique d'une époque et d'un pays, c'est pourquoi on peut vraiment parler de stylisme. D'ailleurs même au sein d'un même pays, les tenues peuvent varier considérablement selon les compagnies aériennes.

 

Petit historique

 

Non, il n'y a pas toujours eu des hôtesses de l'air. Avant cela, il n'y avait que des stewards. Les hommes, comme dans beaucoup de domaines, étaient les seuls représentants du métier. Il faudra attendre les années 30 avant que lors d'un vol à travers les Etats-Unis une compagnie "ose" tester une femme dans son personnel de bord. Nous connaissons la suite, ce fut un véritable succès et bientôt toutes les compagnies adoptèrent cette mode. Petite anecdote sympathique, la toute première hôtesse de l'air était infirmière et les premières années, toute femme qui voulait devenir hôtesse de l'air devait avoir un diplôme d'infirmière.

 

Evolutions en image

 

Cette petite plaquette très bien faite montre les principales évolutions de la mode chez les hôtesses de l'air dans les grandes compagnies du monde entier. Cela va des années 50 à nos jours. On remarquera plus ou moins d'inventivité, les français étant les plus audacieux et originaux, et deux exceptions notables, une jupe au dessus du genou dans les années 70 chez AA, et le pantalon en 2000 chez Air France.

 

Voyez plutôt :

 

Voir la suite ≫